• Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles

Les P'tites Abeilles

Infos sur le site

La langue bretonne

drapeau

Nous cherchons à travers le projet à valoriser la langue bretonne. Cette valorisation est progressive et axée sur les évènements locaux ou ceux du multi-accueil : un atelier conte ou musique, des cours de cuisine, la découverte des saisons, des couleurs... en breton.

Dre ar raktres-se e klaskimp talvoudekaat ar brezhoneg. An dra-mañ a vo graet Tamm-ha-tamm ha diazezet àr davoudoù ar c’hornad ha re ar vagouri : Ur stalier kontadennoù pe sonerezh, kentelioù kegin, dizoloadenn ar mareoù-blez, Al livioù...e brezhoneg...

 

panneau

La réflexion porte également sur un environnement complètement bilingue français-breton, à travers un recrutement du personnel encadrant bilingue. En effet, un certain nombre d'études démontrent que le bilinguisme précoce favorise notamment, l'apprentissage et la maîtrise d'autres langues.

Ar sonj a zo bet lakaet ivez àr un en-dro divyezezhek penn-da-benn Galleg Brezhoneg hag an dra-se a-c’houde digoradur ar vagouri get tud a vicher brezhoneger. Studioù zo o deus diskoezet e oa efedus an divyezhegezh abred evit deskin hag mestroniiñ ur yezh arall.

 

En attendant, vous pouvez déjà vous projeter dans la découverte du multi-accueil, en laissant parler notre petit Elouan imaginaire :

E c’hortoz e ch’eller ijiniñ dizoloiñ ar vagouri en ur laoskel komz hor Elouan bihan :

 

« Je m'appelle Elouan, j'ai 10 mois et je viens d'arriver à Ti Gwenan. C'est très beau et très coloré. Mon espace de vie s'appelle «les Fourmis». J'y joue avec plaisir. Mais j'aime aussi me reposer et faire une sieste dans le petit dortoir que je partage avec mes camarades. L'après-midi souvent, je vais en salle de motricité, ici on l'appelle «la Ruche». Je peux y écouter de belles histoires car c'est aussi notre bibliothèque. Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est regarder les plus grands de mes copains s'occuper du potager. Bientôt, l'année prochaine ce sera à mon tour ! Mon espace de vie sera alors «les Coccinelles» avant de passer par «les Papillons»...Si ton papa et ta maman ne savent pas où trouver Ti Gwenan, qu'ils suivent les panneaux : ils ne pourront pas se tromper de chemin. Kenavo »

 

« Elouan vez grat ac’hanon, dek miz on hag é tihan arruout e Ti Gwenan eh on. Amañ emañ brav tre ha leun a livioù flamm. Ma zachenn vuhez zo anvet “Ar re merien”. Ennañ e c’hoarian get plijadur. Me gar ivez sioullaat hag ober ur chouk e-barzh ar c’houskva bihan e partajan get ma c’hamaraded. D’enderv alies eh an e sal ar c’hefuskadur anvet vez “Ar Ruskenn”. Amañ e c ‘hellan sellaou istoerioù kaer kar hor levraoueg ni eo ivez. Met ar pezh a gavan ar bourraplañ a zo sellet doc’h ar re vrasañ ma mignoned a zo ec’h ober àr dro ar louzaoueg. A-benn nebeut, ar blez mañ-za e vo ma zro ! ma zachenn vuhez a vo neuze «Ar re buoc'hed-doue» a-roak tremen dre «Ar re balafennou»… Ma ne oui ket da dad ha da vamm e-men kavout Ti Gwenan d’eus ket nemet da heuliiñ ar panelloù : Ne c’hellont ket kemer un hent fall. Kenavo »

 

 

Partagez cet article !